Jacques Lenfant

Sans vouloir faire revivre toutes les techniques traditionnelles d’un passé dépassé, il faut être pénétré du fait que seule la qualité exceptionnelle de notre main d’œuvre permet et permettra à nos métiers de rester ce qu’ils sont. La Bijouterie-Joaillerie Française reflète l’enthousiasme, l’élégance, la poésie et la tournure d’esprit particulière qui confère à son style la subtilité et la liberté…

Jacques Lenfant a créé et travaillé pendant plus d’un demi-siècle pour les plus illustres bijoutiers et joailliers de la place Vendôme et de la rue de la paix : Cartier, Van Cleef, Boucheron, Hermès … Tous les fleurons du luxe, du raffinement et de l’élégance firent appel à ses talents. C’était un Bijoutier-Joaillier d’exception qui a appris son métier dans l’Atelier de son père Georges Lenfant, lui-même bijoutier, mais aussi grâce à ses études universitaires et aux Arts Décoratifs.

Le XXème siècle a été marqué par quelques 30 000 réalisations de Jacques Lenfant, qui portent au plus haut niveau l’exigence de qualité et d’inventivité. Sa notoriété atteint les palais du monde entier, tel ce bélier monumental de 10 kilos en or massif commandé par un prince arabe, ou encore les épées d’Académiciens. Il fut un chainiste d’excellence en inventant toutes sortes d’entrelacements et de tissus d’or qui ont été reproduits dans le monde entier.

Mais ce grand artiste consacra également une grande partie de sa vie à la transmission de son savoir-faire. Il contribuera à l’établissement du CAP National de bijoutier puis de joaillier. Il dédia ce prix à la Jeunesse en chargeant l’Union française de la Bijouterie-Joaillerie de perpétuer cet esprit, en récompensant chaque année les plus belles pièces des élèves du Métier.